Contrôleur des douanes

200 votes : 4.2

Le métier de contrôleur des douanes

Le contrôleur des douanes est titularisé après l’obtention d’un concours de catégorie B et à l’issue d’une année de stage et de formation à l’Ecole nationale des douanes de La Rochelle. Il exerce ses fonctions dans la branche administrative ou de surveillance de l’administration des douanes et encadre plusieurs agents de constatation des douanes.

 

Contrôleur des douanes de la branche administrative :

Son quotidien :
Le contrôleur des douanes de la branche administrative travaille le plus souvent en équipe et dans un bureau. Il peut exercer à la direction générale de la douane en région parisienne ou dans les directions interrégionales des douanes.

Ses missions :
La branche administrative offre différents métiers spécialisés :
  • vérificateur des marchandises : surveillance des formalités douanières d’importation ou d’exportation, contrôle de l’application des droits et taxes…
  • enquêteur : contrôle en entreprise et sur documents des opérations effectuées par les sociétés
  • rédacteur spécialisé de la direction générale ou au sein des directions territoriales 
  • contrôleur-programmeur : spécialisé dans les systèmes d’information.

Les qualités requises :
  • rigueur
  • esprit d’analyse et de synthèse
  • polyvalence
  • connaissances en droit français, européen et international
  • pratique d’une langue étrangère.

Contrôleur des douanes de la branche surveillance :

Son quotidien :
Le contrôleur des douanes de la branche surveillance porte un uniforme et une arme de service. Il encadre plusieurs agents de constatation des douanes. Il travaille sur le terrain à la surveillance extérieure (frontières extérieures de l’Union européenne) ou intérieure (territoire national, contrôles des réseaux routiers et autoroutiers), à des horaires variés.

Ses missions :
  • contrôle des flux de marchandises et de voyageurs
  • surveillance des points de passage autoroutiers, ferroviaires, portuaires et aéroportuaires des frontières extérieures de l’Union européenne
  • lutte contre les fraudes et démantèlement des réseaux

Après obtention d’une qualification complémentaire de spécialiste obtenue à l’Ecole nationale des douanes de la Rochelle, le contrôleur des douanes de la branche surveillance peut se spécialiser : mécanicien, maître-chien, marin des douanes… En fonction de la spécialisation souhaitée, celle-ci peut être choisie dès le concours externe, soit par voie de candidature interne.
 
Les qualités requises :
  • rigueur
  • sang-froid
  • bonne condition physique
  • diplomatie
  • connaissances en droit français, européen et international
  • pratique d’une langue étrangère.