Devenir Marin des douanes

246 votes : 4.1
Vous aimez la mer et les grands espaces et avez un goût prononcé pour le droit ? Pourquoi ne pas devenir Marin des douanes ? Spécialiste de toutes les questions de droit français, mais aussi européen et international, le douanier exerce son métier de marin des douanes en milieu maritime tant en métropole qu'en outre-mer. Fonctionnaire des douanes françaises, le Marin des douanes travaille dans un environnement qui va recruter de plus en plus dans les années à venir.

Qu'est-ce qu'un Marin des douanes ?

 
Le Marin des douanes exerce son métier de douanier sur certaines unités de la flotte rattachées au Service Gardes Côtes des Douanes Françaises. Ces fonctionnaires d'Etat exercent donc en milieu maritime tant en métropole qu'en outre-mer et travaillent sous les instructions de la Direction Générale des Douanes et Droits Indirects (DGDDI).
 
Ce métier, de marin et douanier à la fois, exige du professionnalisme et de la disponibilité car certaines interventions pourront se faire de jour comme de nuit ou durant les week-ends et jours fériés.
Les principales missions du Marin des douanes consistent notamment à contrôler les embarcations : bateaux de plaisance, bateaux de pêche ou navires de commerce. Outre les missions de douanier qui consistent à prévenir tout trafic (stupéfiants, armes, espèces protégées) aux abords des côtes et à lutter contre les fraudes ou encore l'immigration clandestine, le Marin des douanes exerce aussi en tant que marin et, à ce titre, peut être rattaché soit à la branche marin pont/navigateur soit à la branche mécanicien de bord.
 
Le Marin des douanes exerce un métier passionnant et il peut également participer à des missions de sauvetage ou encore d'assistance. S'il joue souvent un rôle répressif, en uniforme et armé comme tous les douaniers, il exerce également des missions de prévention de l'environnement, des missions de sauvetage en mer et il lutte contre l'immigration clandestine et veille au respect des quotas de pêche et des zones de pêches autorisées. A ce propos, la demande de recrutement est croissante dans ce métier, car, notamment avec le Brexit, les Gardes Côtes ont besoin de personnes qualifiées pour faire respecter les lois en termes d'autorisation de pêche. De plus, la crise des migrants arrivant par les mers est également une problématique qui nécessite davantage de vigilance sur les côtes littorales pour lutter contre l’immigration clandestine. Marin des douanes

Les prérequis pour devenir Marin des douanes

 
Si vous avez envie de travailler dans ce domaine, il faut déjà avoir une bonne condition physique et aimer travailler dans un environnement maritime. Mais, il est possible d'exercer ce métier à tout moment et vous pourrez vous former dans le cadre de la formation initiale ou bien avec une formation continue et un projet de reconversion professionnelle.
 
Il vous faudra alors préparer l'un des concours d'accès au métier de douanier. Généralement, le concours d'agent de constatation des douanes ou le concours de contrôleur des douanes, selon votre niveau d'étude, permettront d'accéder au métier de douanier, puis de vous spécialiser, par une formation adaptée au métier de marin des douanes.
 
Les candidats qui souhaitent accéder directement au poste d'officier naval, doivent d'abord passer le concours d'inspecteur des douanes et présenter leurs candidatures après avoir répondu à une enquête interne. Ils entrent ensuite en formation pour 5 ans (dont 4 à bord), formation qui débouchera ensuite à un poste dans une Direction Régionale de Garde-Côtes.
 
Les Marins des douanes exercent un métier passionnant et les perspectives d'évolution sont importantes dans ce secteur en constante évolution.

Les qualités requises pour devenir Marin des Douanes

 
Il est important tout d'abord d'aimer la mer et de savoir nager. Vous devez vous sentir à l'aise sur un bateau et ne pas avoir le mal de mer, cela va de soi ! Mais d'autres qualités sont requises pour ce métier, notamment :
 
  • Avoir une excellente condition physique ;
  • Être capable de vivre en communauté ;
  • Se rendre disponible ;
  • Être flexible sur les horaires ;
  • Avoir l'esprit d'équipe ;
  • Savoir gérer son stress ;
  • Être organisé et très rigoureux dans le travail ;
  • Savoir respecter la hiérarchie ;
  • Faire preuve d'une grande honnêteté ;
  • Avoir un bon niveau d'expression orale et écrite ;
  • Être réactif dans les situations d'urgence ;
  • Avoir le sens des responsabilités ;
  • Être capable de prendre des décisions.

Les compétences requises pour devenir Marin des Douanes

 
Les compétences techniques du métier sont apprises pendant la formation spécifique du Marin douanier. Il acquiert ainsi diverses compétences :
 
  • Droit douanier français, européen et international ;
  • Fiscalité ;
  • Droit maritime ;
  • Maîtrise de son arme de service et de son entretien ;
  • Mise en œuvre de diverses procédures (contrôle des bateaux, poursuites, application des textes juridiques) ;
  • Esprit d'analyse qui lui permet de détecter les infractions ;
  • Gestion des conflits et capacité à ramener l'ordre ;
  • Maîtrise et mise en œuvre des consignes de sécurité lors de la navigation.

Des horaires de travail flexibles

 
Il est nécessaire d'être assez flexible sur les horaires lorsque l'on exerce le métier de Marin des douanes. En effet, certaines interventions peuvent se faire de jour comme de nuit, week-ends et jours fériés compris.
 
Un système de roulement est bien sûr mis en place pour assurer une permanence jour et nuit. Primes et indemnités viennent compenser les horaires décalés.
 
Le métier de Marin des douanes nécessite une grande disponibilité.

Les missions du Marin des douanes

 
Au sein d'un équipage des unités navales, les missions confiées au Marin des douanes peuvent être assurées directement en mer lors d'arraisonnements mais également dans les infrastructures portuaires (exemple : contrôles des containers de la flotte commerciale).
 
Les fonctions et les responsabilités du Marin des douanes varient selon son grade et le type d'embarcation où il exerce mais les activités les plus courantes sont :
 
  • Missions douanières et de contrôle fiscal ;
  • Lutte contre les trafics de tous genres (stupéfiants, armes, personnes, espèces protégées animales ou végétales) ;
  • Lutte contre les rejets illicites (notamment les produits toxiques qui peuvent être rejetés en mer par les navires, etc.) ;
  • Contrôle des pêches (zones de pêches, respect des quotas, espèces protégées dont la pêche est interdite, etc.) ;
  • Surveillance liée à l'immigration clandestine, au trafic de personnes et au travail illégal sur les bateaux ;
  • Opération de sauvetage et de sécurité maritime.

Les responsabilités occupées dépendront toutefois de son grade et de sa place dans l'équipage qui pourra être :
 
  • Service passerelle (grade de commandant en second ou grade de commandant ou encore chef de quart passerelle) ;
  • Service pont (grade de marin-pont de moyens navals des douanes de catégorie B ou C) ;
  • Service machine (ce sont essentiellement des mécaniciens de bord).
Il est essentiel aussi de souligner l'importance des plongeurs de bord pour de nombreuses missions. Ces fonctionnaires de catégorie B ou C sont recrutés au sein des agents marins (cat. B ou cat. C) des unités de Garde-côtes. Marin des douanes

Tenue et équipements du Marin des Douanes

 

Tenue du Marin des Douanes

 
Le Marin des douanes exerce en uniforme comme tous les douaniers de la branche Surveillance.
 
Cet uniforme se compose d'un pantalon bleu marine, d'un blouson ou d'une veste et d'un polo bleu ciel. Le marquage « Douanes » est inscrit au dos de son blouson. Les douaniers portent des chaussures tout-terrain « Rangers ».

Equipement du Marin des douanes

 
Le Douanier en mer doit avoir son arme de service et pour certaines missions qui peuvent contenir des risques, il peut revêtir un gilet pare-balles.
 
Pour mener certaines fouilles de bateaux, notamment lorsqu'il faut chercher des armes ou des stupéfiants dissimulés à bord, les Marins des douanes se font aider par des Douaniers maitres-chiens.
 
Pour aider à lutter contre la contrebande et le trafic de stupéfiants, les containers de marchandises sont passés au peigne fin. C'est le cas par exemple au Havre, le plus grand port commercial en France où l'extrême vigilance est de rigueur. Les agents de contrôle ont alors à leur disposition un outil informatique d'analyse automatique (l'ICS).
 
Les Marins des Douanes opèrent sur des embarcations de plusieurs types. Le parc nautique se compose d'environ :
 
  • 15 vedettes pour la surveillance rapprochée (embarcations rigides ou encore semi-rigides) ;
  • 15 vedettes rapides mesurant entre 21 m et 31 m. Ces vedettes garde-côtes sont capables d'aller jusqu'à plus d'une soixantaine de km/h selon les modèles et permettent d'intervenir rapidement sur des missions pointues.
Equipement du Marin des douanes

Formation, concours : tout ce qu'il faut savoir pour devenir Marin des douanes

 

Comment devenir Marin des Douanes ?

 
Fonctionnaire de la branche Surveillance, section maritime de l'administration des Douanes Françaises, le Marin des douanes pourra, selon les cas être un agent de catégorie A, B ou C.
 
Pour devenir Marin des douanes, vous pouvez vous présenter à l'un des concours externes prévus pour le métier de douanier. En fonction de votre niveau d'études, vous pourrez viser :
 
  • Le concours externe d'Agent de Constatation des douanes (catégorie C) ;
  • Le concours externe de Contrôleur des douanes (catégorie B) ;
  • Le concours d'Inspecteur des douanes (catégorie A) : concours visé pour devenir officier naval. Le candidat doit répondre à une enquête interne et suivre une formation de 5 ans – dont 4 à bord d'un bateau – avant d'exercer effectivement dans une des directions régionales de Garde-côte.
Il faut réussir au moins au concours d'Agent de Constatation des douanes et suivre la formation initiale, avant de demander à suivre une spécialité de surveillance maritime.
 
Les écoles formant à cette spécialité sont :
 

Les conditions requises pour se présenter au concours externe

 
Pour se présenter au concours d'Agent de constatation des douanes 2ème classe de la branche Surveillance, le candidat doit répondre aux critères suivants :
 
  • Être titulaire du diplôme national du brevet ou diplôme équivalent ;
  • Avoir les aptitudes physiques requises ;
  • Être dégagé des obligations militaires ;
  • Avoir un casier judiciaire vierge ;
  • Être de nationalité française ou ressortissant de l'UE ;
  • Répondre à une enquête préalable (obligatoire pour tous les postes de la douane).

Les spécificités demandées aux futurs Marins des douanes

 
Les Marins des douanes devront présenter une excellente aptitude physique pour leurs futures missions répondant :
 
  • Aux critères spécifiques des agents de la branche Surveillance (arrêté du 22 février 2006) ;
  • Aux critères propres à l'exercice du métier de marin (voir les arrêtés du 16 avril 1986, 27 avril 1990 et 11 janvier 1991) ;
  • Aux critères d'aptitude physique des métiers de la mer (règle I/9-STCW)
Une durée de service minimum de 5 années après sa spécialisation dans le métier de Marin des douanes sera exigée.

Bien se préparer au concours d'Agent de constatation des douanes

 
Quel que soit le concours visé (Agent de Constatation des douanes ou Contrôleur des douanes) vous devez mettre toutes les chances de votre côté en soignant particulièrement la préparation.
 
Des écoles préparent et entrainent les candidats pour le concours choisi. La mise en situation et le suivi pédagogique sont essentiels car un concours est toujours plus difficile à réussir qu'un autre type d'examen et seuls les meilleurs sont retenus.
 
Il est donc nécessaire d’être préparé aux épreuves écrites et orales sur un temps chronométré. Certaines écoles préparent bien le futur candidat en amont qu'il soit en formation initiale ou en formation continue (reconversion professionnelle). C'est le cas par exemple de l'EFM Fonction Publique. Bien se préparer au concours d'Agent de constatation des douanes

Effectifs, statut et évolution de carrière pour le Marin des douanes

 

Les effectifs de Marins des douanes

Dans les trois principaux services garde-côtes de la douane, on recense environ 612 marins qui opèrent principalement sur 3 grands patrouilleurs garde-côtes de la douane française.
 
Si les femmes sont encore peu nombreuses dans la profession, elles ont toutes leurs chances si elles souhaitent intégrer cette fonction.

Statut et rémunération du Marin des Douanes

 
Les Marins des douanes ont le statut de fonctionnaire. Selon leur grade, ils appartiennent à la catégorie A, B ou C et leur salaire est calculé selon une grille indiciaire.
 
Le débutant dans le métier gagne entre 1 300 à 1 500 euros bruts. Comme les autres fonctionnaires, les Marins des douanes perçoivent également des primes et des indemnités.

Perspectives d'évolution de carrière pour le Marin des Douanes

 
Par le biais des concours internes, les agents douaniers ont la possibilité de monter en grade. Leurs années de métier leur permettent également de gravir les échelons et d'accéder à des fonctions d'encadrement.
 
Les Marins douaniers de la catégorie B de la branche surveillance maritime peuvent ainsi passer chef de quart sur un moyen naval garde-côtes. Plus tard, ils pourront être désignés pour passer second ou commandant d'un navire garde-côtes.
 
Il existe des formations continues proposées aux marins tout au long de leur carrière. Elles sont dispensées par des centres d'instruction et permettent à tous ceux qui ont la vocation pour le métier de Marin des douanes, d'évoluer progressivement dans la profession.
Faire le choix de devenir Marin des douanes, c'est opter pour un métier très évolutif et un secteur qui ne connait pas le chômage. On recherche en effet de plus en plus de marins des douanes pour faire face à diverses problématiques à gérer (Brexit, crise migratoire, contrôle des échanges commerciaux, etc.). Homme ou femme d'action, respectueux des lois françaises et veillant à leur application, le Marin des douanes pourra monter en grade tout au long de sa carrière et participer à des missions de grande importance.