Douanier maître-chien. Devenir agent cynophile de la douane

232 votes : 4.2
Vous avez le sens de la rigueur et de l’honnêteté et vous aimez les chiens ? Pourquoi ne pas préparer le concours de la douane et vous spécialiser dans le métier de Douanier Maître-Chien ? Ce métier passionnant est ouvert à tous les candidats qui veulent exercer un métier enrichissant offrant de nombreuses perspectives d’évolution. Chaque année, la Douane Française offre de nombreux postes et propose dans ses services pas moins de 400 métiers différents.

Qu’est-ce qu’un Douanier Maître-Chien ?

Le Douanier Maître-Chien est un agent des Douanes Françaises : il fait partie de l’administration fiscale et est un représentant de l’Etat. Les services des douanes dépendent de la DGDDI (Direction Générale des Douanes et Droits Indirects) qui est sous le contrôle du Ministre de l’Economie et des Finances.
Depuis la disparition des frontières en 1993 au sein de l’Union Européenne, la Douane Française a dû se réorganiser pour faire face à des missions différentes et à l’apparition de nouveaux types de menaces (trafics de stupéfiants, trafics d’animaux protégés, circulation d’armes et d’explosifs et menace terroriste, etc.).  La douane est souvent amenée à coopérer avec les Etats Membres pour certaines recherches et se conformer à la politique commune de l’Espace Schengen.
Le douanier est un homme ou une femme travaillant tantôt dans l’administration, tantôt sur le terrain. Deux branches principales organisent les services de la douane : une branche de l’administration générale et des opérations commerciales et une branche de surveillance. C’est principalement dans cette dernière branche que va exercer le Douanier Maître-Chien.

Pour se spécialiser dans ce métier ouvert à tous, sans limite d’âge, il faut déjà présenter l’un des concours de la douane et devenir Agent de Constatation des Douanes ou Contrôleur des Douanes. Après la réussite du concours, le Douanier peut demander à être affecté à un poste de Douanier Maître-Chien et suivra une formation spécialisée avec son compagnon de travail à quatre pattes !
Ce métier est ouvert aux étudiants de la formation initiale ainsi qu’à des adultes qui souhaitent faire une reconversion professionnelle pour devenir Douanier Maître-Chien. Qu’est-ce qu’un Douanier Maître-Chien

Les missions du Douanier Maître-Chien

 

Qualités requises pour devenir Douanier Maître-Chien

Le douanier forme un véritable binôme avec son chien et doit s’en occuper 24h/24. Il doit donc aimer les chiens et avoir appris à travailler efficacement avec lui. Le Douanier Maître-Chien doit également avoir les qualités requises pour le métier comme :
  • Faire preuve de patience (indispensable lors de recherches de stupéfiants et d’explosifs) ;
  • Etre persévérant et organisé ;
  • Avoir l’esprit d’équipe ;
  • Avoir le sens des responsabilités ;
  • Etre rigoureux ;
  • Faire preuve d’honnêteté ;
  • Savoir gérer son stress ;
  • Faire preuve de fermeté (indispensable lors de fouilles) ;
  • Etre polyvalent ;
  • Avoir une grande aisance relationnelle ;
  • Avoir une bonne condition physique ;
  • Savoir garder son sang-froid ;
  • Avoir un excellent esprit d’analyse et de synthèse pour démanteler des réseaux de trafiquants ou des réseaux criminels.
 

Compétences requises pour devenir Douanier Maître-Chien

 
Le Douanier Maître-Chien doit avoir une très bonne connaissance en droit (français, européen, international). Il maîtrise généralement une langue étrangère, le plus souvent l’anglais qui est la langue internationale et dont la maîtrise facilite la coopération avec les pays frontaliers et la Communauté Européenne.
Le Douanier a généralement une bonne connaissance de la fiscalité et il connait parfaitement les procédures de recherche et de synthèse ainsi que les logiciels informatiques de la douane.
Naturellement, le Douanier Maître-Chien veille à la bonne forme et à la bonne santé de son chien et lui dispense les entrainements nécessaires à ses performances sur le terrain.
On demande aussi au futur Douanier Maitre-Chien d’avoir le permis B.
 
Horaires de travail
Le Douanier Maître-Chien peut travailler en intérieur ou en extérieur lors de ses missions de contrôle des biens et des personnes ou dans les infrastructures du transport (douane aérienne, douane maritime, douane routière).
Le travail de contrôle peut impliquer une grande disponibilité pour ce binôme de terrain. Ils pourront être amenés à travailler de jour comme de nuit ainsi que certains week-ends et jours fériés.
 

Les missions principales du Douanier Maître Chien

 
Depuis l’ouverture des frontières en 1993, la Douane Française s’est réorganisée. Elle est aujourd’hui structurée en 2 branches principales que sont : 
  • La branche des opérations commerciales et de l’administration ;
  • La branche de Surveillance.
Les équipes cynophiles vont souvent avoir des missions de détection d’explosifs ou de produits stupéfiants. En fonction de leur spécialité, ils auront une formation adaptée avec leur chien.
Les équipes cynophiles interviennent auprès des douanes maritimes, pour les douanes aux frontières, pour les douanes aériennes…
Le Douanier Maître-Chien peut travailler sur l’ensemble du territoire (France et Outre-mer) selon les besoins et son lieu d’affectation après sa formation.
Le Douanier Maître-Chien assure plusieurs missions, notamment :
  • Contrôle des lieux (publics ou privés, selon les besoins) comme par exemple : les véhicules, les immeubles, les zones de fret (maritimes et aériennes) pour rechercher des stupéfiants ou des explosifs (selon sa spécialisation) ;
  • Contrôle des bagages et marchandises avec son chien ;
  • S’assure du suivi lors du rendu des résultats des différents contrôles cynophiles et établit des documents pour consigner ces résultats ;
  • Intervient pour d’autres services de la douane dès qu’une équipe cynophile est nécessaire ;
  • Rend compte à sa hiérarchie ;
  • Assure l’entrainement régulier de son chien par des exercices appropriés et participe avec lui à toutes les formations de perfectionnement prévues par les services de douanes ;
  • Nourrir, soigner et s’occuper quotidiennement de son chien font aussi partie de son travail ;
  • Le Douanier Maître-Chien peut aussi participer à des formations de sensibilisation pour le public sur le métier qu’il exerce ou dans le champ de formation plus généraliste sur les méfaits des stupéfiants, etc.
Les missions peuvent sensiblement être différentes selon le type de brigade où travaille le Douanier Maître-Chien.

En Brigade de Surveillance Intérieure (BSI) : la surveillance est effectuée sur le territoire national et l’agent peut intervenir sur les axes routiers et autoroutiers en vue de contrôles de véhicules mais il peut aussi travailler à la surveillance de ports et aéroports. Pour ce faire, le travail s’effectue en équipe.

En Brigade de Surveillance Extérieure (BSE) : la surveillance se fait au niveau des postes frontières extérieurs de l’UE. Le Douanier surveille davantage les frontières près d’Andorre ou de la Suisse par exemple ainsi que les zones de trafic international. La BSE s’occupe également des contrôles dans les départements d’Outre-mer.

Sélection et entrainement des chiens à la Douane Française

Si les chiots sont sélectionnés dès l’âge de 3 mois par l’inspecteur responsable des chiens de la Douane, ils commenceront leur formation avec leur Maître-Chien à partir de 9 mois.

Les races les plus employées pour la Douane sont les labradors, le chien English Springer Spaniel, les caniches (souvent formés pour travailler à la fouille de bateaux). On trouve aussi des Braques et Bergers Allemands ou Bergers Malinois.

A partir de 9 mois, le chien est en formation pour 2 à 3 mois avec le Maître-Chien à l’Ecole des Douanes de La Rochelle (17). Là, ils bénéficient de toute une infrastructure leur permettant un entrainement assez intense. Le chien doit tout d’abord apprendre à obéir à son Maître avant d’être formé à la reconnaissance des marchandises illicites (stupéfiants ou explosifs selon la spécialité choisie par le Douanier Maître-Chien).

L’Administration des Douanes participe à la formation d’équipes étrangères soit sur le territoire national soit directement dans le pays demandeur. Elle est assez réputée pour le dressage et le soin apporté aux chiens employés. Ces derniers sont bien soignés et lorsqu’ils arrivent en fin de carrière, leur maître a la possibilité de le garder. Le chien ne sera jamais laissé à l’abandon et est considéré comme une mascotte.
 

Douaniers Maîtres-Chiens : quels effectifs ?

 
La Douane Française regroupe à peu près 17 000 agents dont 50,7 % d’entre eux travaillent dans la branche administrative et commerciale et 49,3 % sont affectés à la branche surveillance de la douane.
 
Il faut souligner que 37,5 % des agents sont des femmes. Les Douanières sont de plus en plus nombreuses à divers postes dans les deux branches de la douane.
 
Le métier de Maître-Chien dans la douane s’adresse autant aux hommes qu’aux femmes. Il faut toutefois faire preuve d’autorité pour réussir le dressage mais aussi lors de confrontation avec des publics parfois récalcitrants lors de fouilles. Douaniers Maîtres-Chiens : quels effectifs

Tenue et équipements du Douanier Maître-Chien

 

Tenue du Douanier Maître-Chien

La tenue du Douanier dépend souvent de son lieu de travail. Certains peuvent travailler en civil ou en uniforme selon la branche d’affectation.
S’il travaille à la branche surveillance, le douanier est souvent en uniforme et porte une arme de service.
L’uniforme est assez semblable à celui du policier : polo bleu, pantalon bleu marine et chaussures tout terrain, type rangers. Ils ont l’inscription DOUANES dans le dos et portent l’écusson représentatif de la douane française.
Les Douaniers Maître-Chien peuvent avoir une combinaison bleue pour plus de confort dans leurs déplacements. L’écusson de la douane est particulier pour toute l’équipe cynophile.
 

Equipement du Douanier Maître-Chien

Pour certains types d’opérations, les Douaniers Maîtres-Chien peuvent également avoir un gilet pare balle.
Ils sont équipés de véhicules de la Douane pour certaines missions et ils ont également tout l’équipement nécessaire pour le transport de leur chien (caisse de transport, laisse, harnais…).
  Tenue et équipements du Douanier Maître-Chien

Formation, concours : tout ce qu’il faut savoir pour devenir Douanier Maître-Chien

 
Conditions pour devenir Douanier Maître-Chien
 

Comment devenir Douanier Maître-Chien ?

Pour exercer ce métier passionnant, vous devrez d’abord passer l’un des concours de la Douane Française, laquelle est rattachée au Ministère de l’Economie et des Finances : 
  • Concours de Contrôleur des Douanes et Droits Indirects (catégorie B) ;
  • Concours d’Agent de Constatation des Douanes et Droits Indirects (catégorie C).
Les candidats qui sont déjà dans la fonction publique peuvent se présenter aux concours internes. Pour les autres, il faudra préparer le concours externe.

Concours externe d’Agent de Constatation de catégorie C (fonction publique d’Etat)

Conditions d’inscription au concours
Vous devez être titulaire d’un brevet (ou équivalent) pour vous présenter à ce concours et être de nationalité française. Il n’y a pas de limite d’âge pour se présenter au concours.
Vous devrez cependant être dégagé des obligations militaire et jouir de vos droits civiques. Ce métier implique aussi d’avoir un casier judiciaire vierge.
A savoir : une enquête administrative préalable au recrutement est prévue et le candidat devra fournir une déclaration d’aptitude physique établie par un médecin agréé.
Au moment de l’inscription au concours, vous devrez exprimer votre choix entre les 2 branches proposées :
  • Branche administrative
Le travail s’effectue en équipe et souvent au contact du public. La branche administrative s’occupe principalement de vérifier les documents dans le secteur des contributions indirectes et de la perception des taxes sectorielles. Elle assure le suivi et la vérification pointue des opérations liées aux échanges commerciaux internationaux. Elle s’occupe du traitement des données et de l’information au public.
  • Branche surveillance
Le douanier qui travaille dans la branche surveillance porte l’uniforme et est également habilité au port d’une arme de service. Son travail s’exerce souvent au contact du public et consiste à lutter contre toutes les formes de fraudes (stupéfiants, trafics d’animaux, entrée de marchandises prohibées sur le territoire, etc.). La branche surveillance intéressera surtout les futurs agents qui souhaitent travailler sur le terrain et qui ont une excellente condition physique. C’est souvent à l’intérieur de cette branche que sont employées les équipes cynophiles et que l’on trouve les Douaniers Maîtres-Chien.
L’inscription au concours peut se faire directement sur le site : www.concours.dgfip.finances.gouv.fr
Déroulement du concours
Le concours d’Agent de Constatation des douanes se déroule en 3 étapes :
  • Une épreuve de pré-admissibilité : elle se compose d’un test QCM accès sur vos connaissances générales en orthographe, grammaire, mathématique et logique. L’épreuve dure 1h30 (coefficient 1) ;
  • Une épreuve d’admissibilité : elle se compose de cas pratiques écrits et peut comporter une analyse de dossier où il sera demandé au candidat de rédiger et de construire un tableau de chiffres. L’épreuve dure 3 h (coefficient 2) ;
  • Une épreuve d’admission (oral de 20 minutes avec un coefficient 2) face à un jury. Cet entretien permettra au jury d’évaluer les motivations du candidat.
  • Pour la branche surveillance, une épreuve d’admission obligatoire sportive (coefficient 1) s’ajoute aux autres épreuves. Elle comporte 2 tests d’endurance musculaire et 2 tests de courses de résistance (60 mètres) et endurance (2000 m).
La formation à l’Ecole des Douanes
La réussite du concours permet au candidat d’être nommé Agent de Constatation des Douanes Stagiaire.
Il va ensuite suivre, pendant 1 an, une formation à l’Ecole Nationale des Douanes de La Rochelle avant d’être intégré dans un service des Douanes pour suivre une formation pratique.
A l’issue de l’année de formation théorique et pratique, le candidat qui réussit les contrôles de connaissances peut alors être titularisé et travaillera dans une des deux branches de la Douane.

Concours externe de Contrôleur des Douanes et Droits Indirects de catégorie B (fonction publique d’Etat)

Conditions d’inscription au concours
Vous devez être titulaire d’un baccalauréat (ou équivalent) pour vous présenter à ce concours. Toutefois, vous pouvez aussi vous présenter si vous avez une expérience professionnelle (temps plein) de 3 années minimum dans un métier équivalent (voir la nomenclature INSEE réf. PCS-ESE 2003).
Vous devez être de nationalité française mais il n’y a pas de limite d’âge pour présenter le concours de contrôleur des douanes.
Vous devrez cependant être dégagé des obligations militaires et jouir de vos droits civiques. Ce métier implique aussi d’avoir un casier judiciaire vierge.

A savoir : une enquête administrative préalable au recrutement est prévue et le candidat devra fournir une déclaration d’aptitude physique établie par un médecin agréé.
Au moment de l’inscription au concours, vous devrez exprimer votre choix entre 2 branches proposées comme pour le concours d’Agent de Constatation des Douanes. Comme pour ce dernier concours, en choisissant la branche « surveillance », sachez que vous aurez une épreuve supplémentaire de sport et qu’il vous sera demandé d’avoir une bonne condition physique.

Déroulement du concours
Le concours de Contrôleur des Douanes se déroule en 3 étapes :
  • Une épreuve de pré-admissibilité : elle se compose d’un test QCM accès sur vos connaissances générales en orthographe, grammaire, mathématique et logique. L’épreuve dure 1h30 (coefficient 2) ;
  • Deux épreuves d’admissibilité : la première épreuve est un résumé sur un sujet économique ou social et le candidat doit également répondre à des questions de compréhension. La deuxième épreuve est choisie par le candidat lors de son inscription au concours et repose sur une option choisie parmi 5 proposées. Les épreuves durent 3 h chacune (coefficient 4) ;
  • Une épreuve facultative d’admissibilité en langue étrangère d’une durée d’1h30 (coefficient 1) consistant à traduire un texte sans dictionnaire dans la langue de son choix ;
  • Deux épreuves d’admission orales face à un jury. Le premier entretien (coefficient 8) permettra au jury d’évaluer les motivations du candidat. La deuxième épreuve orale concerne un examen linguistique de 15 minutes (coefficient 2).
  • Pour la branche surveillance, une épreuve d’admission obligatoire sportive (coefficient 3) s’ajoute aux autres épreuves. Elle comporte 2 tests d’endurance musculaire et 2 tests de courses de résistance (60 mètres) et endurance (2000 m).
La formation à l’Ecole des Douanes
Vous avez réussi le concours de contrôleur des douanes ? Bravo !
Comme pour l’Agent de Constatation des Douanes, le Contrôleur est nommé stagiaire Contrôleur des Douanes puisqu’il intègre une formation à l’Ecole Nationale des Douanes de La Rochelle (ENDLR). La formation théorique dure 18 semaines et est suivie d’une formation pratique sur le terrain et/ou les bureaux de la douane dont le lieu géographique dépend des besoins de l’administration.
Sachez que votre classement à l’issue de la formation comptera aussi pour le choix de votre lieu de stage.

Bien se préparer aux concours de la douane
Quel que soit le concours visé, il est important de vous préparer avant de vous présenter à ces concours. La difficulté des concours est double :
  • Nombre de places limitées et les meilleurs sont favorisés ;
  • La plupart des épreuves sont chronométrées et mieux on est préparé, moins le stress peut nous ralentir et nous faire perdre du temps.
Au vu de ces critères très sélectifs, la préparation des examens avec des livres n’est souvent pas suffisante pour réussir les concours.
Il existe donc des écoles préparant à ces concours de la douane. Si vous êtes étudiant, vous pourrez vous former après le baccalauréat pour préparer le concours de Contrôleur des Douanes mais si vous êtes salarié ou demandeur d’emploi avec un projet de reconversion professionnelle, vous pouvez également vous présenter à ces concours qui, rappelons le sont sans limite d’âge. Dans ce cas, vous préfèrerez vous préparer avec un centre de formation à distance comme par exemple l’EFM fonction publique. Par exemple, la formation de l’EFM pour le concours de Contrôleur des Douanes se fait sur environ 12 mois et prépare à l’ensemble des épreuves (sans oublier la mise en place d’un programme d’entrainement physique).

Spécialisation vers le métier de Douanier Maitre-Chien

Vous avez la vocation pour le métier de Douanier Maître-Chien ? Vous pouvez vous porter volontaire pour ce métier de la douane après avoir été titularisé Agent de Constatation ou Contrôleur des Douanes. Chaque année, un recrutement de Douanier Maître-Chien a lieu.
Le recrutement se fait sur dossier en fonction des besoins mais vous devez avoir reçu l’avis favorable de la commission. Un jury examine préalablement votre dossier avant de donner son accord.
Le candidat retenu se verra attribuer un chien fourni par l’administration. Ce chien reste la propriété des douanes mais tant que le douanier travaille dans une équipe cynophile, il doit s’occuper de son chien 24h/24.
Dès lors, le Douanier et son chien vont être formés au métier de Douanier Maître-Chien.
Cette formation, en deux parties, se passe sur une année à l’Ecole des Douanes de La Rochelle et a pour objectif d’inculquer les exercices de dressage du chien et de voir toutes les techniques de recherche sur le terrain. Mais la formation s’oriente différemment selon ce vers quoi se destine le futur Douanier Maître-Chien. En effet, certains seront spécialistes dans la détection de produits stupéfiants, tandis que d’autres se destinent à une spécialité en détection de produits explosifs et cette dernière formation est plus poussée avec un impératif d’une plus grande maîtrise du chien.
Si une bonne partie de la formation du binôme Douanier/Chien se fait en école, il y a aussi une grande partie de la formation qui se fait sur le terrain ou plutôt les différents types de terrains où pourra évoluer l’équipe cynophile : bateau des douanes maritimes, fouille dans les entrepôts de fret aérien, séances d’hélitreuillage, contrôles dans les aérogares ou sur les axes routiers, etc.

Formation continue pour le Douanier Maître-Chien

Après avoir exercé pendant 1 an, le Douanier Maitre-Chien et son animal sont amenés à suivre un stage de perfectionnement d’un mois. C’est l’occasion de mettre en place d’autres apprentissages (par exemple : entrainer le chien à reconnaitre d’autres sortes de drogues s’il travaille au service des stups, héroïne, crack, amphétamines, etc.).
Tous les 3 ans par la suite, un stage de perfectionnement est prévu pour le binôme. Il faut savoir qu’un chien peut assurer une carrière d’environ 10 ans auprès des douanes. Formation, concours : tout ce qu il faut savoir pour devenir

Quel statut et quelle évolution de carrière pour le Douanier Maître-Chien ?

 

Statut et rémunération du Douanier Maître-Chien

S’il est Agent de Constatation des Douanes, le douanier est un fonctionnaire de catégorie C et perçoit un salaire moyen de 1 172 euros nets mensuels en début de carrière. S’il est Contrôleur des Douanes, il est fonctionnaire de catégorie B et perçoit une rémunération mensuelle nette de 1 259 euros environ (en début de carrière).
Les grilles indiciaires sont évolutives et le Douanier peut grimper les échelons, soit en passant des concours internes, soit grâce à son ancienneté. Les salaires indiqués ne tiennent pas compte des primes et indemnités qui viennent s’ajouter au salaire de base.
Il faut aussi noter que selon la branche d’affectation, la rémunération du douanier peut être différente. Le salaire annuel d’un douanier affecté à la branche des opérations commerciales et de l’administration générale était de 26 700 euros bruts à la sortie de l’école et pour le douanier affecté à la branche surveillance, il s’élevait à 28 300 euros bruts annuels.
 

Perspectives d’évolution de carrière pour le Douanier Maître-Chien

Le Douanier Maître-Chien s’engage à rester dans le métier pour 5 ans minimum à la sortie de sa formation. Il peut évoluer d’un point de vue de la rémunération en passant des concours internes ou en étant promu au grade supérieur. L’agent de constatation peut devenir contrôleur des douanes ou le contrôleur peut présenter le concours d’inspecteur.
Une fois qu’il a accompli un minimum de 5 années, il peut aussi choisir de changer de métier, tout en restant dans les rangs de la douane, puisque, rappelons-le, le secteur répertorie environ 400 métiers ! Quel statut et quelle évolution de carrière pour le Douanier